Les organisés du domaine de la construction, c’est ici que vous trouverez les informations relatives à votre domaine.

Les entreprises qui fonctionnent vs celles qui ne fonctionnent pas

Mots-clés : , ,

0 réponse, 1 voix Mis à jour par Sébastien Hénault Sébastien Hénault il y a 1 mois et 1 semaine
Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #1692
    Sébastien Hénault
    Sébastien Hénault
    L’Organisateur
    @sebastien

    La construction, je crois que c’est le domaine que j’ai le plus touché en comptabilité depuis le début de mon expérience de comptable.

    J’ai donc vu plusieurs entreprises passer sous ma main. Certaines sont parties de rien et n’ont toujours rien aujourd’hui après plusieurs années, d’autres sont parties aussi de rien et aujourd’hui qui ont des actionnaires millionnaires.

    Voici quelques éléments qui différencient l’un de l’autre selon mes observations (ça peut être bon pour plusieurs domaines d’activités en passant) :

    👍L’entrepreneur prospère 👎L’entrepreneur pauvre
    Il a un budget et connait ses frais fixes Il ne se fit qu’au montant disponible dans son compte bancaire
    Il formule des demandes claires à ses fournisseurs et ses suivis sont serrés Il est surpris du montant des factures qu’il reçoit
    Il prévoit adéquatement ses remises gouvernementales Il s’endette auprès des gouvernements et ne réussit pas à obtenir ses attestations de conformité
    Il suit ses comptes à recevoir très serrés et il a une procédure de gestion de ses créances claire Il commence réalise après 90 d’âge de compte à recevoir qu’il ne s’est pas fait payer
    Il se prend d’avance pour demander ses attestations de conformité (Revenu QC, CCQ et CNESST) Il attend qu’on lui demande pour débuter les démarches d’attestation de conformité, ce qui augmente le délai de recouvrement
    Il fait des soumissions juste et exacte Il y a des extras, des imprévus ou un profit différent de ce qu’il avait prévu
    Il analyse ses chiffres et s’ajuste rapidement Il réagi seulement quand ça va mal

    C’est un défi pour plusieurs entrepreneurs de la construction d’apprendre à aimer les chiffres et faire ce qu’on doit faire pour réussir et je peux comprendre, j’aime probablement autant frapper sur un clou que certains aiment s’occuper de leurs chiffres. Une chose est toutefois certaine :quand on a une entreprise, on doit aimer les chiffres, autrement on est au mauvais endroit et on devrait plutôt travailler pour un autre. Pour faire de l’argent, on doit aimer et comprendre les chiffres, on aura s’entourer de tous les professionnels de la planète pour nous aider à les gérer, on devra tôt ou tard les regarder, puis faire des choix en lien avec ceux-ci.

    Je vous invite à poser des questions ici en lien avec ce sujet, ça va nous faire plaisir de répondre 🙂

    0
Affichage de 1 message (sur 1 au total)

Vous devez être connecté pour répondre à ce sujet.